Location : meilleure accessibilité au logement pour les locataires

Location : meilleure accessibilité au logement pour les locataires

  1. Avoir un dossier complet et prêt : locataires, pensez à soigner les détails
  2. Comment se présenter comme le candidat idéal ?
  3. L’innovation au service des locataires : de nouvelles méthodes pour certifier simplement les dossiers

Un propriétaire investisseur cherche en toute logique à protéger son bien immobilier qu’il souhaite mettre en location. Pour ce faire, il souscrit à une Assurance Loyers Impayés (GLI) ou demande des garanties au locataire. Des garants et autres dispositifs Visale sont possibles. Cette sécurité recherchée par les bailleurs, durcit l’accessibilité à un logement pour les locataires. Ceci est renforcé par la pénurie de logements particulièrement observable en 2023. Gest’in vous partage quelques recommandations qui offrent plus de chances au locataire de se distinguer des autres candidats. En parallèle, l’entreprise gestionnaire depuis près de 20 ans, participe activement à faciliter l’accès à location pour le plus grand nombre.

1. Avoir un dossier complet et prêt : locataires, pensez à soigner les détails

Le premier élément essentiel pour réussir pour franchir les étapes de sélection, c’est de constituer un dossier complet et immédiatement disponible. Ce dossier est de plus en plus demandé avant de pouvoir visiter un logement. Cela peut sembler anodin, mais, d’après un gestionnaire, c’est à ce stade que la première élimination s’opère. Dans cette course contre la montre, la moindre omission peut conduire à l’écartement du candidat. Ainsi, que les documents soient numérisés ou en format papier, il est important de ne rien oublier.

Voici la liste de base des pièces à fournir : 

  • carte d’identité, ainsi que celles des garants s’il y en a, 
  • contrat de travail, les trois dernières fiches de paie, 
  • le dernier avis d’imposition 
  • un justificatif de domicile

Cela constitue le strict minimum. 

Cependant, il est recommandé de faire encore mieux. L’objectif est de rassurer et de faciliter la tâche du propriétaire ou du gestionnaire. Par exemple, si le candidat locataire est étudiant et n’a pas de parents pouvant se porter garants, une première démarche conseillée est de consulter le site de la garantie Visale pour obtenir un numéro d’agrément. Cette garantie publique et gratuite assure au propriétaire le paiement des loyers. Dans le cas d’une demande d’étudiant, il est également possible de mettre en avant la durée des études ou une intention de rester dans la ville. Les propriétaires préfèrent souvent les locataires stables et ont tendance à favoriser les cursus les plus longs. De plus, il ne faut pas hésiter à mentionner si le candidat exerce une activité professionnelle en parallèle de ses études. 

Enfin, il faut être prudent en ce qui concerne la réputation sur Internet, la “e-réputation”. Les réseaux sociaux et autres photos compromettantes peuvent limiter l’accès à un logement surtout si le candidat locataire a la réputation d’être un.e fêtard.e. À savoir, le propriétaire ou le gestionnaire ne peut refuser la candidature sur ce motif seul. Mais à dossier similaire, le dossier d’un candidat au profil sérieux de toute part a plus de chances. 

2. Comment se présenter comme le candidat idéal ? 

Le dossier de candidature soigné est un bon début, mais il existe des astuces supplémentaires à prendre en compte. 

En premier lieu, il peut être judicieux de fournir une lettre de recommandation du précédent bailleur. Ensuite, il peut être préférable de ne pas emmener des enfants et/ou animaux de compagnie lors des visites. D’autant plus si les enfants et/ou les animaux nécessitent de l’attention. Bien que le propriétaire n’ait pas le droit de les interdire, il peut trouver des prétextes pour écarter la candidature. 

Hormis ces considérations, il est important de rappeler les bases : il faut être ponctuel et flexible. Le candidat doit se présenter, ou du moins donner l’impression d’être le locataire idéal.

Enfin, pour ceux tentés par la falsification de documents tels que le contrat de travail ou les revenus, il est de plus en plus facile aujourd’hui de détecter les fraudes, grâce à l’intelligence artificielle notamment. Il est important de noter qu’une pratique de plus en plus courante et souvent tolérée consiste à co-signer le bail avec quelqu’un qui n’habitera pourtant pas dans le logement et ne paiera pas réellement le loyer. C’est souvent le cas lors de séparations, où l’ancien conjoint permet d’apporter une garantie financière.

3. L’innovation au service des locataires : de nouvelles méthodes pour certifier simplement les dossiers

2023 est l’année de l’innovation quant à la garantie de la solvabilité locataire et pour l’accessibilité au logement pour le plus grand nombre. 

Gest’in, nourrice en gestion locative, accompagne dans le cadre d’un partenariat, des professionnels de l’immobilier en France et Outres-Mer. Gest’in est en permanence à l’affût de nouvelles solutions pour ses partenaires, et la rentrée 2023 n’a pas fait figure d’exception. 

En effet, Gest’in a opté pour la solution Goodloc. Un écosystème numérique innovant simple, moderne, mais surtout sécurisée. Créé par Verlingue Immobilier, il réunit tous les outils incontournables d’un gestionnaire. Parmi ces indispensables, nous retrouvons l’assurance GLI. A ce sujet, Goodloc casse les codes en rendant presque instantanée la certification des dossiers locataires et quasiment impossible le refus d’assurance GLI. 

Pour ce faire, Goddloc propose aux candidats locataires deux modalités pour faire certifier leur dossier automatiquement en 5 minutes environ : 

  • l’Openbanking, en accédant directement aux données bancaires du candidat
  • Via récupération de data locataires, grâce aux services de la CAF, l’URSSAF, impôts, etc.

C’est une révolution sans précédent dans la validation de la solvabilité locataire. L’équipe de Gest’in est fière d’adopter une telle innovation et de faciliter l’accessibilité au logement pour de nombreux locataires. 

Professionnels en immobilier, accompagnez vos clients investisseurs dans la sécurité de leur investissement et aidez vos clients locataires à se loger. Gest’in propose un partenariat sans contraintes vous permettant de vous lancer en gestion locative avec les meilleures solutions. Contactez-nous ! 

Julie est votre interlocutrice : julie@gestin.immo ou 04 12 04 11 87.

Vous souhaitez vous lancer en gestion locative sans carte G et sans contraintes ?

Contactez-nous dès maintenant !


Share This